Tu n’as rien compris aux réseaux sociaux !

Les réseaux sociaux ont maintenant plus de dix ans et je suis toujours surpris de voir que malgré la quantité astronomique d’articles du type « 10 astuces pour être un pro des réseaux sociaux » et « 5 points qui feront de toi le roi des social networks », en fait non, certains n’ont toujours rien compris !

« On a beau essayer de t’expliquer, tu n’as rien compris aux réseaux sociaux ! »

Ce qui est déjà pénible dans le privé mais devient véritablement catastrophique dans le monde professionnel, donc ici, sur Linkedin !

C’est le mot SOCIAL que tu ne comprends pas ?

J’ai tendance à présupposer que les gens sont gentils et bien élevés, à cause de ma propre éducation sans doute. Et pour moi être gentil est profondément une qualité ce qui fait que j’essaye de l’être avec les autres, surtout lors d’un premier contact.

Lorsqu’un touriste me demande son chemin, la première chose qui me vient à l’esprit c’est que si j’étais dans la même situation, j’aimerais trouver de l’aide (en plus à chaque fois que j’ai voyagé cela a été le cas). La seconde chose à laquelle je pense est que ce visiteur pourra raconter à son retour dans son pays combien les français sont bienveillants et qu’il a passé un super séjour. Et pourtant j’habite à Paris!

J’étends donc facilement mon réseau professionnel et approuve toutes les demandes de contact Linkedin. Mais il ne faut pas abuser de ma gentillesse !

« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! » – Michel Audiard

Car forcément, je réagis aussi mal sur Linkedin que dans la vie lorsqu’on m’aborde sous un faux prétexte, en abusant de ma gentillesse :

– Bonjour, auriez-vous l’heure s’il vous plaît?

– Bien sûr, il est 12h15 !

– Merci. Vous connaissez Jésus?

– NON, pas personnellement…

Je comprends donc tout à fait ceux qui – excédés – veulent restreindre leurs contacts Linkedin aux gens qu’il connaissent « en vrai », même si je pense offrir une meilleure place aux gens que je connais bien dans mon carnet d’adresses plutôt que sur Linkedin.

Hep, tu as oublié les préliminaires !

Il me paraît important pour l’ouverture d’esprit d’élargir son fil d’actualité à d’autres métiers, d’autres marchés, de voir des news différentes pour « sortir un peu la tête de son guidon ». Il faut s’aérer, prendre un peu de distance, voir des choses différentes pour prendre du recul et innover non?

Je suis donc toujours ravi d’accepter de nouveaux membres, de faire un petit coucou, de répondre à une question, de garder le contact, d’aller liker une page, de lire un article et de repartager lorsque cela m’a apporté quelque chose.

Donc par défaut, je veux bien sociabiliser avec toi, comme lorsque dans une soirée tu m’adresses la parole poliment, me dit un truc amusant, tente d’engager la conversation et que l’on voit si cela peut aller plus loin. Et tant pis, si ce n’est pas le cas, il existe des tas de phrases polies pour prendre congé…

Mais il y a toujours des champions qui grillent les étapes et vous donnent leur carte de visite avant même de vous dire bonjour…

« Vous ne voulez pas un whisky d’abord? » – Les Nuls

J’ai ci-dessous un magnifique exemple :

 

Je clique sur accepter et je reçois dans la seconde ce message d’un bel inconnu. J’espère que vous l’aviez vu venir grâce à la petite couche de vaseline en première phrase et hop, directement au but ! Ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20 000 Francs !

Linkedin n’est pas Tinder !

Je vais aborder là un problème que mes amies me remontent de plus en plus sur Linkedin et sur les nouvelles applications à la mode comme Shapr. Et dont je n’avais pas du tout conscience (comme de nombreuses autres choses lorsqu’on est un mâle blanc hétéro).

Alors, même si ton désespoir sentimental est aussi profond que le placard dans lequel tu es enfermé au boulot, ne mélange pas les réseaux sociaux : Linkedin n’est pas Tinder !

Réseauter n’est pas flirter !

Et ce sont visiblement les mêmes frustrés de Tinder, qui sévissent sur Linkedin. Voici un exemple (montrable) de ce que les femmes vivent sur les réseaux sociaux et dont le compte Instagram Tindernightmares fait une compilation assez crue.

D’après ce que ces mêmes amies me disent, ce n’est pas beaucoup plus fin sur Linkedin…

Conclusion

Voici donc les 3 « bullet points » que je vous propose de copier/coller violemment aux goujats que vous rencontrerez (en rafale ou au coup par coup!) :

1. Social veut dire civilisé !

2. Ne vas pas si vite !

3. Réseauter n’est pas flirter !

Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :